Follow Me

Close

Voilà les statistiques météorologiques annuelles complètes et détaillées pour un cycliste en région lausannoise.

Pendant la période entre la 1ère et la 2ème assemblée générale de CYCLIC (act. PRO VELO Région Lausanne) (novembre 2001 – novembre 2002) et sur un trajet quotidien (du lundi au vendredi) du nord au sud de Lausanne, les conditions météorologiques (température, vent, pluie, luminosité et neige-verglas) ont été observées lors de 223 aller-retour (le matin entre 08:00 et 08:30 ; le soir entre 18:00 et 19:00), soit 446 trajets au total.

Mesures d’après la station météo de Pully, sur : www.meteosuisse.ch

Températures
Minimum : -9.0 °C (14 décembre 2001)
Maximum : +31.7 °C (18 juin 2002)
Ecart entre températures minimales et maximales : 40.7 °C
Nombre de trajets lors de gel (0 °C ou moins) : 28 trajets (6.3%)
Statistiques TEMPERATURE (voir fichier attaché)

Vent
Un vent de 3 m/s correspond plus ou moins à la vitesse d’un cycliste soit 10.8 km/h (évidemment les cyclistes sportifs peuvent se sentir déshonorés !)
Nombre de trajets avec fort vent contraire (3 m/s ou plus) : 18 (4 %)
Nombre de trajets avec fort vent favorable (3 m/s ou plus) : 15 (3.4 %)
Statistiques VENT (voir fichier attaché)

Pluie
La pluie est mesurée en observant les millimètres d’eau qui tombent en 10 minutes. S’il tombe 0.1 mm de pluie en 10 minutes, on considère que le cycliste est mouillé. S’il tombe 0.2 mm de pluie en 10 minutes, on considère que le cycliste est trempé.
Nombre de trajets « mouillés » : 20 (4.5 %) dont 6 « trempés » (1.3 %)
Malgré un climat relativement humide à Lausanne, il n’a plu que rarement pendant les trajets. Statistiques PLUIE (voir fichier attaché)

Neige et Glace
La neige est mesurée en centimètres et le verglas selon une échelle subjective de 1 à 10
Nombre total de trajets avec neige : 5 (1.1 %)
Epaisseur maximale de neige : 3 cm
Nombre total de trajets avec du verglas : 7 (1.6 %) (Pneus à clous recommandés !!)
Statistique NEIGE (voir fichier attaché)

Luminosité
La luminosité est mesurée selon une échelle subjective de 1 à 10
Trajets où les phares étaient indispensables (niveau 5 ou moins) : 146 (32.7 %), 37 matins et 109 soirs
Trajets où les phares étaient indispensables ou utiles (niveau 7 ou moins) : 263 (59 %), 122 matins et 141 soirs
A remarquer que, en dehors de l’heure d’été, les phares étaient indispensables tous les soirs. Statistiques LUMINOSITE (voir fichier attaché)

PDF:

Vent >>>
Température >>>

Pluie >>>

Neige >>>
Luminosité >>>

 

Posted in: Vélo pratique