La présente étude a pour objectifs d’apporter des réponses aux questions suivantes :

> Qui utilise le vélo électrique ?  
L’étude se concentre sur le profil des utilisateurs de VAE en fonction de la catégorie socio-économique, du revenu, du niveau d’étude, de l’âge, du sexe ainsi que de la commune de résidence. 
> Comment le vélo électrique est-il utilisé ?  
Les pratiques de mobilité liées aux VAE sont répertoriées et analysées en cernant les usages fréquents et moins fréquents, leur spatialité et leur temporalité. Plus précisément, l’objectif est d’identifier les motifs des déplacements effectués avec le VAE, les origines et les destinations, la fréquence, la longueur et la durée de ces déplacements, ainsi que les moyens de transport anciennement utilisés pour réaliser ces trajets. Les nouveaux comportements de mobilité conséquents à l’achat d’un VAE sont également explorés. 
> Pourquoi a-t-on acquis un VAE ? 
L’étude identifie les principaux motifs d’achat du VAE (par exemple, la prise de conscience des problématiques environnementales, le désir de diminuer les efforts par rapport aux vélos conventionnels, etc.) et les actions qui ont pu encourager cet achat (promotions d’associations, publicité d’une marque, bouche à oreille, octroi de subvention par les communes etc.). 
> Quel est le potentiel d’usagers habitant Genève ? 
En fonction des résultats de l’enquête, l’étude estime le potentiel d’usagers du VAE pour la Ville et le canton de Genève (deux des trois mandants). 
> Quel est l’économie d’énergie/de CO2 réalisée grâce aux déplacements désormais effectués en VAE ?  
Le potentiel d’économie d’énergie/de CO2 qui résulte du report modal générée par l’usage du VAE est aussi évalué.

Vous pouvez télécharger l’étude complète ainsi que la synthèse de l’étude ci-dessous.

Rapport VAE.pdf >>>

Synthèse provisoire rapport VAE.pdf >>>

Posted in: Divers